Forum de l'écurie SpaceRacers
 
AccueilPortailFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
cheebi
 
Zorny
 
Xerax
 
philosophus
 
Zyrys
 
hazuchi
 
severne
 
Cléopâtra
 
glaius
 
Crimien
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Mar 23 Oct - 17:00

Partagez | 
 

 pensée du jour du 20/04/2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
philosophus
Admin
avatar

Messages : 598
Points : 14871
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 54
Localisation : pamiers (ariège 09)

MessageSujet: pensée du jour du 20/04/2010   Mar 20 Avr - 5:48

L'adulte est celui qui a perdu la grâce, la fraicheur, l'innocence de l'enfant, qui n'est plus capable d'une joie pure, qui complique tout, qui met de la souffrance partout, qui a peur d'être heureux et qui, en plus, dès que cela va mieux, en effet se rendort.
Le sage est redevenu pareil à un petit enfant.

_________________



Philosophus, myriath lvl 66
Klorg, zhuu, lvl 66
Rinpoché, jawal, lvl 66
Globul, piro lvl 66
Kisuisje,pirote, lvl 10
Grand sage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severne

avatar

Messages : 494
Points : 14530
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Mar 20 Avr - 10:42

Mdr alors je ne suis pas adulte Qu'est qu'ils vont dire mes enfants, ca va pas être facile de les faire devenir adultes et responsables

Si les sages sont des petits enfants, ben je peux te dire que ce serait le bordel car chez moi ils mettent le souk lol!

_________________
L'esprit d'équipe... C'est des mecs qui sont une équipe, ils ont un esprit ! Alors, ils partagent ! (Coluche)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorny



Messages : 1278
Points : 15412
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Mar 20 Avr - 20:38

Je vois.... Je trouve que la pensée du jour raisonne... comme un cliché.
On entend souvent dire que les enfants sont spontanés, qu'ils regorgent de fraicheur etc etc, qu'ils sont parfois plus sages que les adultes.
Ca n'est peut-être pas faux mais c'est très loin d'être une généralité. mais bon!
L'adulte sage aurait gardé les "aptitudes" de l'enfant avec en prime l'expérience du monde et de ses tracas.
Pour moi être sage demande plus que ces "aptitudes". La sagesse demande du recul par rapport à l'action, à la vie de tous les jours. Elle demande une capacité d'analyse et de synthèse... Plutôt difficile pour un enfant qui très souvent est dans l'action ou en repli sur soi-même.
L'enfant est souvent très égocentrique ce qui est une véritable tare pour la sagesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Wray

avatar

Messages : 170
Points : 14181
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Mar 20 Avr - 22:12

S’il est petit, on parle de ses parents ; s’il est adolescent, on s’intéresse à sa délinquance ; dans les institutions, il est souvent l’enjeu du débat, appelé à cautionner les choix des adultes.

L’enfant aurait disparu alors que bizarrement, à écouter les préoccupations de la société, il y occupe une position centrale. L’enfant d’aujourd’hui n’est plus l’« infans » d’autrefois, celui qui ne parle pas. Il s’exprime, la parole lui est donnée. C’est aussi en son nom, au nom de son bien que l’on parle. Quel enfant chercherait-on ?

L’enfant des politiques, des pédagogues, des sociologues, des psy, des parents, est-il le même ? Cette multiplicité des discours souvent contradictoires, qui fondent les pratiques éducatives occidentales modernes, a entraîné une nouvelle conception de l’enfance qui s’est peu à peu inscrite dans les usages et le droit et semble affecter les rapports d’autorité, d’éducation et de transmission entre les générations.

Quel effets aussi ont pu avoir l’évolution des savoirs scientifiques sur l’enfant et sa fabrication ?

L’enfant, porteur de tous les espoirs, se sent assigné à venir combler les manques parentaux, se faisant tour à tour parfait, modèle, compétent. L’accent, exagérément mis sur les compétences de l’enfant, vient faire écran aux affects tels que la haine, l’amour, l’angoisse, ou aux problématiques inconscientes qui sous-tendent ses comportements. Dans le même temps, il est perçu comme objet d’un abus de pouvoir des adultes. Il s’absente de sa place de sujet, on l’excuse, on l’innocente, on le victimise, ou au contraire il est fustigé en place publique, enfant-roi désavoué, montré à l’adolescence comme incivil ou violent, c’est-à-dire menaçant, refusant l’autorité des parents, des adultes, voire même de la justice. Cet investissement de l’enfant oscille en permanence entre le doux et le fort, entre l’angélique et le démoniaque.

La naissance est devenue une exclusivité urbaine et collective. Exemple: sur les 4.865 enfants nés à Brest en 2008, 3.039 ont des parents qui n'y résident pas! Mais au nom du principe de territorialité, ils porteront sur leur carte d'identité: «Lieu de naissance: Brest». Mais voilà qu'un député a lancé une proposition de loi qui fait débat: elle vise à laisser le choix aux parents de déclarer leur enfant soit dans la ville de naissance, soit dans la commune de résidence des parents ou, à tout le moins, de celle de la mère. Les cigognes, c'est sûr, ne feront pas le détour pour une livraison-express, mais cette disposition répond aux souhaits de parents qui aimeraient que l'état civil de leur progéniture corresponde au lieu de vie de toute la lignée familiale. Comme d'autres tiennent à avoir un 29 ou un 56 sur le coffre arrière. Certes, Brassens invitait à se méfier des imbéciles heureux qui sont nés quelque part («Même de Montcul, ils s'en flattent mazette») tant les clochers furent cause de querelles. Mais il est probable qu'aujourd'hui, il aurait plutôt apporté son soutien à la maternité de Carhaix, tant il est désolant de voir le registre de naissance de la quasi-totalité des communes désormais aussi blanc que le lange d'un nouveau né. Alors, la loi va-t-elle passer pour compenser cette tendance inéluctable à la naissance hors-sol? Les parents auront-ils le choix pour la géographie natale? Puisque la Jeanne est partie cette semaine pour son ultime tour du monde, posons nous la question: Jeanne, la bonne Lorraine, serait-elle devenue ce qu'elle fut si elle était née dans une maternité médiévale de la cité voisine d'Épinal au lieu de pousser son premier cri à Domrémy, petit village lorrain qui a tellement marqué sa destinée. La pucelle d'Épinal: avec un tel pedigree, la pauvrette ne serait jamais entrée dans les livres d'histoire. Domrémy, c'est quand même autre chose. Ca sonne comme un vin de terroir, ça sent la terre après la pluie et le mouton qu'on peut porter sur l'épaule sans être convoqué par l'Inquisition. Alors aujourd'hui où tous les enfants naissent dans des maternités urbaines, il faut se rendre à l'évidence: on n'est pas prêt de retrouver une autre Jeanne d'Arc!
C'est pourquoi nous croyons au relais de mères pour informer et aider nos enfants. Le principe est simple organiser des réunions où une mère informée en informera 10 autres et ainsi de suite. Notre association procurera à chacune un petit document contenant notamment des fiches sur les produits. Ces réunions seront aussi des lieux d'échange où chacune pourra enrichir ses connaissances par les témoignages éventuels des autres. Une mère bien informée pourra dialoguer de manière pertinente avec son enfant. A cela s'ajoute un outil de communication entre parents et enfants le livre "Et si on parlait du haschich?" de Marie-Christine d'WeIIes aux Editions Presses de la Renaissance.

La drogue, deuxième source de revenus mondial après les armes, est un problème international. Etant membre du Mouvement Mondial des Mères (association créée en 1947, disposant d'un statut consultatif à I'ONU, I'UNESCO, I'UNICEF...) qui regroupe des associations dans le monde entier, notre association a des contacts privilégiés avec d'autres mères concernées par le problème de la drogue. Nous allons mettre en place un réseau MMM-ESD pour réfléchir ensemble aux actions que nous pourrions mener de concert.
Ciblé principalement sur les petits producteurs, le projet s’efforce de renforcer la compétitivité du secteur de la pomme de terre. Les moyens institutionnels mis à disposition sont affectés à des innovations technologiques, institutionnelles et commerciales. Le but est de valoriser la pomme de terre, tant sous l’angle de sa distribution que de sa consommation.

La pomme de terre est originaire de la région des Andes. Non moins de 3000 variétés domestiques sont recensées au Pérou. Elles sont généralement cultivées à des altitudes élevées par des petits paysans de montagne. La transformation et la commercialisation du produit sont principalement le fait de moyennes et de grandes entreprises. Les rares innovations dont ce secteur a bénéficié concernaient exclusivement la branche de la transformation. Essentiellement occupée à vendre la matière première, la production s’est très peu développée et, par conséquent, n’est guère compétitive.

L’introduction de nouveaux produits sur le marché et leur promotion tirent avantage des caractéristiques des pommes de terre domestiques – qualité culinaire, produit naturel, variétés de couleurs et de formes - et permettent d’augmenter la marge de revenu des différents acteurs de la chaîne de production. Le Centre international de la pomme de terre (CIP) coordonne ces activités, auxquelles participent également deux ministères péruviens, des institutions de recherche et de développement ainsi que des associations dans les domaines de la production, du commerce et de la transformation.

L’offre de nouveaux produits comprend des pommes de terre sélectionnées et lavées et des produits transformés élaborés à partir de variétés domestiques (chips teintées, purées de pomme de terre colorées, soupes lyophilisées). Les résultats réjouissants du projet ont amené le gouvernement péruvien à déclarer en 2005 que le 30 mai serait la « Journée nationale de la pomme de terre ». Une idée qui a fait son chemin puisque trois ans plus tard, 2008 a été consacrée « Année internationale de la pomme de terre » à l’échelle mondiale.

Seules une action concertée et une étroite collaboration dans tous les secteurs permettent de répondre aux critères incontournables d’une économie de marché, à savoir la quantité, la qualité et la ponctualité. Les acteurs de la chaîne de production qui bénéficient du soutien du projet favorisent des partenariats publics-privés. A leur tour, ces partenariats sont le gage d’une action future concertée.

En Chine, le secteur de la pomme de terre s'est considérablement développé au cours des dernières décennies, tant dans le domaine agricole que dans celui de la transformation industrielle. La production de pommes de terre y a été multipliée presque par cinq entre 1961 et 20071. La république populaire de Chine, qui en 2008 a produit 57,1 millions de tonnes de pommes de terre, soit près d'un cinquième (18,2 %) de la production mondiale2, est devenue depuis 1993 le premier producteur mondial de ce tubercule, devant l'Inde et la Russie (toutefois l'Union européenne a produit globalement 61,6 millions de tonnes de pommes de terre en 2008). Parallèlement, la consommation a fortement augmenté (+ 40 % entre 2001 et 20063), notamment sous la forme d'aliments industriels (frites surgelées) reflétant l'urbanisation et l'augmentation du niveau de vie d'une partie croissante de la population ainsi que l'occidentalisation des modes de vie, la consommation de frites accompagnant celle de viande de boeuf, notamment dans les chaines de restauration rapide qui se développent rapidement. Ainsi McDonalds a implanté plus de 1000 enseignes en Chine ces dernières années4.
La disponibilité par habitant était évaluée en 2005 à 39,5 kg (contre 77,3 pour le riz, 68,9 pour le blé et 38,2 pour la patate douce)5. Ce ratio est proche de la moyenne mondiale, 33,3 kg par habitant. La même année, pour une disponibilité intérieure de 70,3 millions de tonnes (solde production + importations + variation des stocks - exportation), l'alimentation humaine en représentait presque les trois quarts (74,3 %), l'alimentation animale 7,9 %, les semences 2,8 % et les autres utilisations 15 %.
Les flux du commerce extérieur s'élevaient en 2005 à 1,322 million de tonnes pour les importations et 482 000 tonnes pour les exportations, chiffres marginaux par rapport à la production, respectivement 1,9 % et 0,7 %.

Les Bisounours ou les Câlinours, au Canada, (The Care Bears en anglais) sont une ligne de jouets en peluche américaine populaires pendant les années 1980, commercialisée par la société Kenner. Plus de 40 millions de ces ours, fait avec toute une gamme de couleurs, ont été vendus entre 1983 et 1987. Un nom, un symbole et un emploi ont été attachés à chaque ours. Par exemple, Grosdodo aide des gens à dormir et il a un croissant de lune sur son estomac.
Les jouets ont commencé comme des personnages de cartes de vœux en 1981. Plus tard, quelques jouets non-ours, les Cousins de Bisounours, ont été introduits.
La ligne de jouets a donné lieu à trois films au grand écran entre 1985 et 1987 ; il y a aussi un dessin animé de télévision qui a été diffusé par DiC et par Nelvana.
Récemment, les jouets de Bisounours sont revenus dans une nouvelle édition pour le xxie siècle. Au milieu de ce retour, les ours ont joué eux-mêmes dans leurs deux premiers films sur DVD en 2004 et 2005.
Les Power Rangers reprennent l'organisation générale des Super Sentai, et certaines de leurs images. Le concept est donc assez semblable.
Une poignée de jeunes gens, généralement cinq à l'origine (le plus souvent trois garçons et deux filles, les filles étant d'ailleurs souvent plus nombreuses que dans les versions japonaises) sont recrutés pour combattre des créatures maléfiques. Ils reçoivent des costumes intégraux, identiques sauf pour la couleur principale, et la forme du casque. Leurs identités sont tenues secrètes, et ils sont appelés "Ranger Rouge", "Ranger Vert"...
Ils reçoivent également le contrôle de robots gigantesques appelés Zords. Le plus souvent, chaque Ranger contrôle un Zord, mais ces Zords ne peuvent vaincre un adversaire majeur qu'en se combinant pour former un MégaZord. Au cours des épisodes, les Rangers reçoivent le contrôle de plusieurs Zords, et peuvent former des MégaZords voire UltraZords plus puissants.
Au début d'une série, les Rangers sont cinq, plus rarement trois. Les couleurs représentées sont le rouge, le jaune, le bleu, et deux autres parmi vert, noir, rose et blanc, le rose étant réservé à une fille, le jaune aussi souvent. Le rouge est le chef, étant le meilleur combattant, bien que ses pouvoirs soient généralement égaux à ceux des autres. Ils sont ensuite parfois rejoints par un sixième Rangers (ceux qui ont commencé à trois sont rejoints par plusieurs vagues), qui est en quelque sorte un super-Ranger. En effet, le sixième Ranger est capable de se mesurer aux cinq autres à lui seul, aussi bien au combat direct qu'en faisant appel à leurs Zords respectifs. Ils peuvent aussi être rejoints par un allié ayant à peu près les mêmes caractéristiques sans être vraiment un Ranger (Centurion Bleu dans Power Rangers Turbo). Dans Power Rangers : Sauvetage éclair, le sixième Ranger est l'unique Ranger de toutes les séries à avoir été créé pour l'adaptation américaine, Kyūkyū Sentai GoGo Five n'ayant pas de sixième Ranger mais un allié non-Ranger.
Typiquement, dans un épisode de Power Rangers, un monstre est envoyé par les méchants principaux pour exécuter un plan censé permettre de détruire les Rangers. à la fin de l'épisode, le monstre est vaincu une première fois, les méchants principaux utilisent leurs pouvoirs pour le recréer en le rendant géant, et les Rangers l'abattent définitivement à l'aide d'un MégaZord.
Les Power Rangers ont été lancés en 1993 par Haïm Saban qui cherchait à exploiter les séries sentai japonaises en Occident. Afin de ne pas rebuter le public américain, il décide de ne conserver que les scènes de batailles en costume, les combats de robots géants, ainsi que les méchants d'origine, le reste étant retourné avec des acteurs américains et un scénario modifié car certaines scenes des sentai sont parfois violentes ( sang , torture ect ) , Haïm Saban a voulu en faire des personnages de bande déssinée tournés vers l'humour et l'espoir.
La série choisie pour être adaptée est Kyōryū Sentai Zyuranger, qui compte 50 épisodes. Adaptée, elle devient Mighty Morphin Power Rangers, qui en compte 40. Contre toute attente, la série est un immense succès, et les chaînes de télévisions réclament plus d'épisodes.
Saban doit donc retourner au Japon, où il demande à la Toei de tourner davantage de scènes de combat. Prévoyant, il acquiert également les droits de la série suivante, Gosei Sentai Dairanger. Au cours des semaines suivantes, il tourne aux États-Unis de nouvelles scènes avec les rangers en civil, les montant avec les images qu'il reçoit du Japon. Chaque épisode est bouclé à peine une ou deux semaines avant d'être diffusé, mais le pari est réussi, et la saison 1 est rallongée de 20 épisodes.
Pour la saison 2, il est décidé de conserver les costumes (au lieu d'utiliser ceux de Dairanger1), mais de changer de robot géant (le Megazord), ainsi que d'utiliser un nouveau méchant entièrement américain. La saison 2 démarre ainsi en utilisant le reste des scènes tournées par les Japonais pour la deuxième partie de la saison 12, puis plus tard en utilisant des scènes tournées directement aux États-Unis. Seuls quelques rares plans, les combats de robots géant, ainsi que les costumes des monstres, restent japonais. Power Rangers est alors au sommet de sa popularité.
En 1995, Haim Saban s'associe avec la Fox pour produire le premier film et les séries qui en découleront. Les intérêts de Saban et de la Fox sont regroupés au sein de la société Fox Family Worldwide.
La production de la saison 3 se déroule de la même manière que celle de la saison 2, avec un nouveau changement de Zord, originaire de la série Ninja Sentai Kakuranger. Mais pour la fin de la saison 3, il est décidé d'utiliser les costumes de Kakuranger pour les Alien Rangers, de nouveaux personnages venus prêter main forte aux rangers qui ont perdu leurs pouvoirs durant 10 épisodes.
Depuis la quatrième saison (Power Rangers Zeo), les costumes changent chaque année pour correspondre à la série sentai de l'année précédente. Scénaristiquement, cela est expliqué par le fait que les pouvoirs des rangers ont changé. Plus prosaïquement, cela permet de faire baisser les coûts en utilisant à nouveau directement les scènes japonaises, complétées par des scènes tournées aux États-Unis.
En outre, depuis la septième saison (Power Rangers : L'autre galaxie), chaque saison fait intervenir de tous nouveaux héros. Les saisons deviennent indépendantes (comme les sentai), et le nom Power Rangers n'est plus qu'un terme générique.
En 2001 la Walt Disney Company rachète la Fox Family Worldwide et les droits sur les Power Rangers et leurs produits dérivés. Disney laisse la production des séries en cours se poursuivre et lance sa première production seule en 2003 avec les Power Rangers : Force cyclone. Elle délocalise toutefois la production en Nouvelle-Zélande avec une nouvelle équipe et un nouveau directeur.
Disney diffuse depuis 2002 les épisodes des Power Rangers sur les différentes chaînes de télévisions lui appartenant dont ABC Kids, ABC Family, Toon Disney et Jetix. Elle utilise aussi son importante filiale de gestion de produits de consommation pour vendre encore plus de jouets. Elle fait toutefois marcher la concurrence et Bandai n'a plus l'exclusivité des jouets.

Les policiers, les magistrats s’interrogent sur l’impact de leurs interventions et mettent bien en évidence cette « échappée de l’enfant » à laquelle ils assistent, dénonçant alors la démission voire la complicité familiale.

Car il n’y a pas d’enfant sans parents. Le « travailler avec l’enfant » des professionnels n’a désormais de sens que s’il est articulé avec une prise en compte de la famille. Leur intervention est alors remise en question par le nécessaire dialogue avec les parents qui peut entraîner le conflit. L’enfant assiste à ce combat dans lequel il est pris à partie, voire mis parfois en position d’arbitre, et il peut être assailli par l’incertitude, le doute, le soupçon.

Comment se débat-il dans cet imbroglio potentiellement pervers ? À quelle demande est-il confronté lorsqu’il est amené à choisir le lieu, la date, la personne et l’objet avec lesquels il élabore sa réalité sociale ?

Ce n’est pas l’adulte qui crée l’enfant. L’enfant, l’adolescent, existe en tant qu’individu-sujet dans ce qui lui arrive, il s’invente lui-même à partir de sa propre capacité à refouler, fantasmer, sublimer.

Comment parle-t-il aux adultes de ce qu’il est, de ce dont il a besoin, de ce qu’il désire ? N’est-il pas en mesure de nous faire savoir où il est ? Perdu dans ses symptômes, il nous signifie là où il se trouve, ou plutôt là où nous pouvons le trouver, voire le retrouver. Il est là sous nos yeux et nous avons du mal à le voir, à l’entendre.

Cet ouvrage souhaite ouvrir des perspectives dynamiques pour comprendre l’enjeu que l’enfant occupe dans l’imaginaire de la société et des parents. Refusant une vision nostalgique de l’enfant idéal, il nous paraît intéressant de le penser dans son contexte de vie aujourd’hui, pour qu’il s’imagine dans sa vie de demain.


En conclusion, je dirais que j'ai pas compris! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philosophus
Admin
avatar

Messages : 598
Points : 14871
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 54
Localisation : pamiers (ariège 09)

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Mer 21 Avr - 5:59

eh ben el wray ....comment te dire??? OUF! on peut dire que cette pensée te fais gamberger...... lol!

_________________



Philosophus, myriath lvl 66
Klorg, zhuu, lvl 66
Rinpoché, jawal, lvl 66
Globul, piro lvl 66
Kisuisje,pirote, lvl 10
Grand sage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cléopâtra

avatar

Messages : 391
Points : 14485
Date d'inscription : 24/03/2010
Age : 26
Localisation : CAVAILLON

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Mer 21 Avr - 12:56

Moi j'aimerais bien revenir en enfance!!!!

Et retrouver mon innocence .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaceracers.driveboards.com
Lucie

avatar

Messages : 154
Points : 14147
Date d'inscription : 28/03/2010
Age : 19
Localisation : 64

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Mer 21 Avr - 15:24

Lol j'croi que....
j'vais pas tout lire sinon....Je crois que....
Sleep et que.... scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
severne

avatar

Messages : 494
Points : 14530
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Mer 21 Avr - 20:13

El je suis scotché


_________________
L'esprit d'équipe... C'est des mecs qui sont une équipe, ils ont un esprit ! Alors, ils partagent ! (Coluche)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie

avatar

Messages : 154
Points : 14147
Date d'inscription : 28/03/2010
Age : 19
Localisation : 64

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Mer 21 Avr - 20:22

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorny



Messages : 1278
Points : 15412
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Jeu 22 Avr - 0:28

Désolé El! je trouve ça chiant à lire... cet espèce d'exposé sur l'enfant.... désolé, je n'ai même pas terminé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Wray

avatar

Messages : 170
Points : 14181
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Jeu 22 Avr - 0:31

T'en fais pas Zorny! C'était fait exprêt....

En fait, j'ai copié/collé des débats à la noix que j'ai choppé sur le net. Et si tu lis en travers, il y a tout un truc sur la pomme de terre au Pérou, ensuite, toute l'histoire du dessin animé bisounours, puis, tout sur la série "Power Ranger"! XD

P.S: Tu crois sincérement que j'allais écrire un truc sérieux? XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorny



Messages : 1278
Points : 15412
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Jeu 22 Avr - 5:01

J'étais sûr que c'était un truc dans le genre... tu n'écris pas comme ça d'habitude. Mais bon... bien essayé sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philosophus
Admin
avatar

Messages : 598
Points : 14871
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 54
Localisation : pamiers (ariège 09)

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Jeu 22 Avr - 5:46

Mon cher zorny ce n'est pas qu'il n'ecrit pas comme ca d'habitude, c'est que d'habitude il ne comprend pas...et là.....il a rien compris

_________________



Philosophus, myriath lvl 66
Klorg, zhuu, lvl 66
Rinpoché, jawal, lvl 66
Globul, piro lvl 66
Kisuisje,pirote, lvl 10
Grand sage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorny



Messages : 1278
Points : 15412
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   Sam 24 Avr - 9:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pensée du jour du 20/04/2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
pensée du jour du 20/04/2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise à jour du PSN (29/04/2010)
» Pensée du jour
» Les épousailles, c'est ici!
» [SM] Mais que sont devenus les Black Templars !?!
» Nouveaux services : Horoscope,Biorythme,pensée du jour,TV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SpaceRacers :: Partie publique :: Les Pensées du Jour de Philo-
Sauter vers: