Forum de l'écurie SpaceRacers
 
AccueilPortailFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
cheebi
 
Zorny
 
Xerax
 
philosophus
 
Zyrys
 
hazuchi
 
severne
 
Cléopâtra
 
glaius
 
Crimien
 
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Mar 23 Oct - 17:00

Partagez | 
 

 Neraskël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Crimien

avatar

Messages : 284
Points : 14223
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 24
Localisation : Bretagne (29)

MessageSujet: Neraskël   Lun 12 Juil - 17:09

Chapitre 1- au commencement

9 heures du matin, le soleil se couche sur Nébula.
Ce jour était un grand jour ! Sinsaridël, ma mère, m'avais donné son accord pour que je puisse enfin passer mon permis slider A. Je m'y connaissais un peu, quand j'étais petit, j'allais souvent avec mon père réparer les sliders. Il est mort dans un accident sur le port de Nebula en essayant d'atteindre l'arcadia. Florël, l'historienne de ce vaisseau m'a raconté qu'au sommet de l'arbre de vie se trouvait un monde ou cohabitaient toutes races parmi les maîtres de l'univers. Depuis quelques temps, les gens se battent sans répit sur les circuits anciens qui ont été érigés il y a des millénaires pour atteindre cet arcadia. Seul les meilleurs pilotes pourraient y accéder. Au fait, j'en oublie de me présenter. Je suis Crimien, du clan Myriath vivant sur le Vere Selen, un vaisseau résidentiel géant. Aujourd'hui j'ai acquis mes 600 Zëcks; en Jawal ca coresspond a 16 années, mais je ne sais trop comment fonctionne leur calendrier... Dans la tradition, quand un Myriath atteint ses 600 Zëcks, il a le droit a la conduite du slider. Justement mon père en avais un dans le temps, ma mère n'ayant jamais pu l'utiliser du fait qu'elle ait perdu sa main droite dans un chauffeur thermique de réacteur Zhuu. Hier soir sur la table a manger, au lieu de trouver mon petit déjeuner comme d'habitude, j'y trouvais des clefs. C'est ce genre de clef rouillée qu'on garde toujours sur soi, même quand on ne sais plus qu'est-ce qu'elle ouvre... Une fois rentrée, ma mère m'eut expliqué que c'étais la clef qui ouvrait le garage de papa. Elle avais prit un rendez vous avec Lady Lindwyrn, la chef du vaisseau, c'est d'ailleurs elle qui forme les jeunes pilotes a la conduite.
"Quand la troisieme lune entamera son cinquieme cycle, il sera a peu pres 11 heures du matin. J'ai donc encore quelques heures avant de rejoindre cette dame..." Je pensais d'ailleurs a sortir le slider de papa... Les garages se situent au dessus du bar, c'est d'ailleurs la que mon appartement se situerait. Eh oui, a 600 Zëcks on ne vis plus chez sa mère ! Aussitôt je montais a la proue résidentielle, pour atteindre les garages, et enfoncais cette clef rouillée dans la serrure de l'emplacement 9842. La porte vacilla., et dans un moment de silence, elle émit un crissement aiguë. La pression montait un peu dans ma gorge. Le voila. Ca y était, enfin. J'allais pouvoir réaliser le rêve de mon père et enfin atteindre l'arcadia.

Chapitre 2- L'appartement

La lumiere envahit péniblement la piece, elle n'avait pas servi depuis une bonne dizaine d'années au moins. une table, quatre chaises, et un grand escalier sur la droite. A ma gauche, une énorme fenêtre aux volets fermés devaient sans doute donner sur le ciel. Le garage se situait en direction du nord, j'aurais donc la deuxieme lune pour moi tout seul vers environ...15h37. Quelques placards sommaires, des fleurs fanées dans un vase, une tasse de café sale... On aurait dit que le temps s'était arrêté. Je fouillais un peu les tiroirs, trouvant de la vaisselle, des couverts, quelques bouteilles, une armoire a pharmacie... Il y avais tout ce qu'il me fallait, a commencer par une bonne bouteille ! J'entrepris d'ouvrir une bouteille sans regarder l'étiquette. Je pris une goulée du liquide... Pour le recracher aussitôt ! La substance noirâtre et gluante se répandit sur le sol. De l'huile. C'était bien ma veine ! Sans réfléchir je rebouchait la bouteille en pensant d'y mettre une étiquette. L'escalier menait au garage en lui meme, très sombre, je pu apercevoir des établis avec des outils et des pieces métalliques, et au centre de la piece, un immense objet revêtu d'un grand drap blanc. Ne sachant pas ce que c'étais, je remonta les marches pour ouvrir les volets. Impossible d'ouvrir la grande verriere qui s'opposait a moi. Je recherchais un quelqu'onque mécanisme quand la porte s'ouvrit. Mais bien sûr ! Ca s'ouvre de l'extérieur ! A Nébula il n'y a pas de voleurs. Si on oublie les clefs du slider au bar par exemple, on peut etre sûr de les retrouver a l'endroit ou on les a laissé, ou bien dans la boîte a lettre. Je me dirigeais donc vers l'extérieur en m'accrochant au garde fou pour éviter d'etre projeté par dessus bord. On n'a pas idée d'ouvrir les volets en pleine zone de cumulonimbus... En me cramponnant aux volets, j'ouvris les loquets et les volets grincèrent tant les gonds étaient rouillés. Je rentrais donc dans mon appartement pour voir enfin ce que se cachait sous ce drap. Le mystère était a son comble, et j'appréhendais l'instant. j'observais quelques instants, puis tira le manteau blanc, laissant apparaitre le sublime vaisseau de mon père...

Chapitre 3- L'amiral

Six arcs s'allumèrent dans un éclat de sérénitude. Le vaisseau violet flottait au dessus du sol, comme s'il m'attendais... C'était un slider léger. Petit, j'ai souvent eu a réparer l'unique déflecteur arrière de ce modèle. Sur la coque était gravée en lettre argentées "couvée Phoenix", ainsi c'était comme ca que l'avais baptisé mon père... Ou alors c'était une référence Myriath... Je soufflais un peu pour faire partir la poussière de la coque rayée du slider. Avec un chiffon posé sur un établi a proximité, je fis briller le monstre mécanique. Je passa un oeuil furtif au moteur principal et réalisa qu'il était en parfait état de marche. Mais mon père avait emporté avec lui ses modules qui ont été détruits en même temps que son slider lourd. Devant le slider, une porte de garage immense en métal. J'appuyais sur la commande d'ouverture de la porte qui se trouvaient sur les clef de l'appartement, puis je rentrais dans le vaisseau et démarra. Sans oublier de refermer la porte derriere moi je m'entraina dans les cales du Vere Selen quelques instants afin de voir si je réussirait le test daptitudes de Laduy Lindwyrn. Apres quelques minutes de pilotage, je rentrais a l'appartement et me dirigea vers la poupe de course, la ou un passeur m'attendais pour rencontrer la seule, l'unique, Lady Lindwyrn. Au bout de la poupe de courses, Valiard, un myriath ami a mon père me reconnu et me pris par la main.
-"Bonjour Crimien, j'ai été informé de ton arrivée, je me suis souvenu de toi, ca me fait plaisir de te voir continuer la voie de ton père. Je vais te conduire jusqu'a Lady Lindwyrn. Elle aussi étais amie a ton père."
-"Merci Valiard, puissent les dragons te sourirent"
-"Merci Crimien. Au revoir."
Valiard m'avais amené a la porte de l'amiral de la flotte. Sans frapper je rentrais, telle la coutume du clan, en chantonnant le Nemeris Emaë, un chant d'honneur Myriath. Les anciens disent que c'est pour rendre hommage aux dragons de donner le destin qu'il faut. Une manière de les remercier de m'avoir amené a devenir pilote. La piece était si belle, je m'en serais souvenu des milénaires après. Tout de bois laqué, le couloir en légère pente m'indiquais le chemin vers l'amiral. Au plafond, un amonscellement de poutres de bois parfait, percé par de nombreuses lampes a lucioles, ce ne sont pas de réels insectes, mais la luminosité produite par les lampes semble etre animée de vie, d'où ce nom, et cette matiere, relativement rare, est tres chère. J'admirais les quelques tonneaux d'eau pure qui trainaient par la... L'eau était si rare sur un vaisseau gardé comme celui ci... En m'avançant, j'arrivais a un croisement, mais rien n'y fit, je continua tout droit, comme un instint je repérais les lueurs des chandeliers de la grande salle. Elle était la. Affalée sur une table, un bouquin entre les mains. La pièce, dans une lueur faible (la lumiere bouffe les reliures) contenait des étageres gigantesques remplies de livres aux couleurs fades, surmontées par des échelles qui soulignaient la grandeur de la salle. Au dessus De Lady Lindwyrn, un chandelier gigantesque contenant une quarantaine de bougies projetais un halo doré sur cette dernière. Magnifique. Elle releva discrètement son cheapeau a plumes, et dans un élan fluide, elle se leva de ses petites ailes blanches. Elle étais svelte, souple, un peu blanchâtre, habillée avec quelques tissus blancs et rouges, et portait un pantalon en cuir d'élan. Elle portait en évidence le chapeau mystérieux... Son visage marqué était le reflet d'un ange, elle avait un léger strabisme, mais ses yeux magnifiques aux courbes chatoyantes le cachait. Elle était belle.
-"Donc c'est toi Crimien. Je t'attendais..."

Chapitre 4- Premiers pas

Je la regardais longuement de mes yeux ébahits, me délectant de ses paroles fruitées, comme si elle m'avait enchanté.
-"Je me souviens de toi gamin, je vois que tu as beaucoup grandi. Je sais que ton père était un grand pilote, et te voir suivre son rêve lui aurait fais très plaisir. C'est maintenant à moi de t'enseigner la conduite."
Très fièr je bombais le torse. J'avais trouvé ma voie.
-"Je suis fin prêt a vous écouter et suivre vos instructions, madame."
-"Mademoiselle. J'ai entendu dire que tu avais déja un slider. C'est un bon début, je n'aurais a t'en fournir un que plus tard, j'aurais le temps de m'arranger avec un commerçant."
-"Quand est-ce qu'on commence ?"
-'"Impatient n'est-ce pas? Que dirais-tu d'une simple course pour évaluer ton potentiel ? Elle se déroulera sans armes ni module, juste un petit test de connaissance en conduite. Certains sont doués, d'autres non."
Sans réfléchir je releva le défis. Alors la belle écarta un rideau derriere elle, laissant place a une machine complexe. Elle trifouilla quelques boutons puis un halo de lumière illumina la machine.
-"Ceci est un téléporteur, c'est une magnifique machine qui te permet de te téléporter sur une course, avec ton slider. Il en existe de portatifs, mais tu n'en aura besoin que plus tard."
Nous avons avancé dans la lumière, un grand flou dans ma tête se passa et une terrible envie de vomir me prit. Lady Lindwyrn me rassura en me disant que ce ne serait que passager, et que ca faisait toujours le même effet lorsqu'on prenait un téléporteur pour la première fois.
L'intérieur du slider était très confiné, il ne fallait pas être trop claustrophobe ! N'ayant pas la technologie zhuu qui maîtrisent leur sliders par la pensée, nous avions un volant, un tableau de bord simple, quelques pédales et en voiture Simone ! Dans le slider la voix des anciens retentissaient, en language Myriath :
"Nalâd, Nehëd, Dâgnhin, MYRIATH !"
Le début de la course était sonné. Mes réflexes me reprenaient, sans attendre j'enfonçais la pédale d'accélération. Je reconnu le circuit légendaire du Bassin du Destin, qui a été découvert il y a très longtemps par des bandits Myriath échappés de la terre d'exil. Un circuit qui ne présentais que des lignes droites ou presque. L'accélération prodigieuse de mon slider léger me permis de passer à la première place dès le début. Un simple virage vers la gauche me fît remarquer que nous étions a l'envers ! Surpris, je vis Lady Lindwyrn me dépasser à bord d'un slider lourd, taillé pour la vitesse en ligne droite. Sans prêter garde au décor, et au retour au sens gravitationnel normal par un demi looping, je fonça vers mon nouvel objectif, la première place. Lady Lindwyrn étais à quelques mètres de moi. Des pavés lumineux sur le sol me firent accélérer a une vitesse colossale, un coup d'oeuil à mon compteur m'indiqua les 700 km/h qui me laissèrent perplexe. Les virages étaient assez simple mais je pus remarquer que Lady Lindwyrn les prenaient relativement large. Elle perdait donc environ une demi-seconde a chaque virage, qui, d'après mes calculs auraient pu me donner l'avantage. Comme une fleche je passais toutes les vitesses, toutes les étapes, et au deuxième tour nous étions côtes à côtes. La vitesse se ressentais, malgré la vitre incassable du slider. Mes efforts doublaient, triplaient, quand j'ai compris qu'elle avait vu juste dans mon jeu. Elle passa les derniers virages a quelques millimètres des limites, et, l'espace d'un instant, j'aurais cru voir un dragon voler vers la ligne d'arrivée. J'avais essuyé ma première défaite. Mais Lady Lindwyrn fut étonnée de me voir sortir de mon slider un grand sourire aux lèvres.

Chapitre 5- L'examen

Mes performances n'étaient pas trop mauvaises, d'après l'amiral de la flotte. Les cours obligatoires j'ai dû suivir pendant des mois, [cette partie de mon histoire n'étant vraiment pas intéressante, je me permet de faire une ellipse a ce moment la]. Ces quelques mois plus tard je passais enfin mon brevet de pilotage, sous l'oeuil attentif de quelques spectateurs piro piro, désireux de s'amuser un peu en répendant de l'huile de moteur sur les circuits par exemple... Malgré l'absence de roues sur les sliders, on glissait quand même pas mal sur l'huile. Tout était une histoire de contrepoids magnétique. Vous avez sûrment déja éssayé d'assembler deux aimants pôles inverses et constaté qu'il est quasiment impossible de les coller. C'est le travail du déflecteur. Seulement, ce qui empèche le slider de partir du terrain c'est un autre déflecteur électromagnétique auquel on a inversé les polarités. Cela donne un effet repoussant et attirant aussi, qui permet de survoler littéralement le sol. J'avais appris a me servir de modules, d'armes, et de furies. J'étais fin prêt a relever la dernière épreuve, battre Lady Lindwyrn en course tous équipements. Le terrain était les Ruines Myriath, un concentré de virages relativements compliqués, de grandes montées et de belles descentes, en prime une jolie chute d'eau agréable pour le pare brise mais tres agressif pour la conduite. Tous modules équipés, slider en avant. Les cris des anciens retentirent dans mes oreilles. Souffle coupé je démarra aussi sec. Les boosters a bloc je me sens voler au dessus de la piste tous aguets devant une Lady Lindwyrn dépitée en voyant la vitesse de mon nouveau slider. Les kilometres se font ressentir tant la course est longue et les virages rythment la course. La ligne d'arrivée franchie, je voie la belle amiral s'arrêter et sortir de son slider, magnifique. Dommage pour moi, elle avais au moins 900 Zeck... Trop vieille pour moi... Mais ce n'est pas sans un regard vers son anatomie relativement bien dessinée que je quitta la course. Des rêves plein la tête.
L'amiral se vît me donner l'insigne de pilote que je méritais. Enfin. Des télécommunicateurs m'avaient étés fournis, et aussitôt connecté au réseau inter-peuples, je reçut immédiatement un message privé de Bonk.
"J'ai ouvert une écurie, j'ai admiré ta conduite prometteuse sur le terrain. J'aimerais que tu en fasse partie.Je forme des jeunes pilotes a en devenir de vrais. Son nom : Ecole BW"
Sans réfléchir j'accepta tout de suite sa proposition, ne sachant pas ce qu'étais une écurie.

Chapitre 6- L'apprentissage

C'étais dur de vivre seul. Dans mon petit appartement, la méditation me permettais de m'échapper de ce monde qui sent le carburant brûlé. Il me fallais changer un peu d'air. Bonk, Moniteur aguerri m'avais appris a me servir plus aisément d'un booster. Ou que j'allais, sur chaque course nous nous retrouvions dans le but de s'affronter l'un l'autre. Lui pour voir mes progrès, moi pour le défi. Les quelques semaines ou j'ai appris a piloter comme un virtuose, je pus remarquer que l'école BW se remplissait et se désemplissait de jour a jour. Les élèves n'étaient pas forcément fidèles au poste...D'autres, nouveaux, arrivaient. J'ai appris la grâce d'un Piro Piro au volant. Ce n'étais pas l'éternel rituel du bourrin dévastateur. Il ployait des ailes comme un cygne sur une mare tranquille. La conduite de mon instructeur était sensationnelle. Jamais je n'avais vu un pilote pareil.
Les autres membre n'étant jamais ou quasiment présentes ou aptes a faire connaissance, me me vis contraint de quitter l'écurie sous peu. Les rencontres me manquaient, et il me restait du temps devant moi pour améliorer mes relations avec Bonk... Les temps étaient durs a Nebula. Pour gagner de l'argent, je travaillais pour le postier, faire quelques courses... Rien de très sérieux. Seul, j'étais déprimé. alors pour voir du monde, je retournais voir ma mère. Elle m'accueillais toujours avec son café prêt, des biscuits de panurge et un grand sourire. A la quarante-et-unieme lune je repartais pour ma vie de célibataire, désespérément seul... Les légendes myriath voulaient qu'un myriath aie une femelle parfaite a son égard. Sans doute la trouverais-je un jour... En attendant j'avais bien besoin de courir. Ma quête vers l'arcadia ne faisait que commencer !

Chapitre 7- Bhukam

Il était temps pour moi de quitter l'écurie. L'école BW m'avait accueilli, et ce fut pour moi une expérience en plus. Mais voila, mon destin n'étais pas la bas. Les courses de la canopée m'avaient forgées un nom. Ma réputation n'étais pas tres grande, mais certains me lancaient parfois un "bonjour !" en me voyant passer sur la poupe des courses. L'ennui me tracassais, c'es pour cela que je rejoignis le canal général des pilotes. Discutant brièvement avec quelques personnes, le va et vient habituel des gens qui râlent, qui s'aiment, etc... Seul, je m'ennuyais. Alors je demandais sur le général quelques fantaisies, voir ou je pourrais m'amuser un peu. On me conseilla le bar Jawal, à Bhukam. Aussitôt je prenais mon slider pour y aller. Bhukam est une ville singulière, elle est puplée par les Jawals, des êtres bipèdes a qui l'on coupe les ailes a la naissance. Enfin je crois. A Bukham il y a beaucoup de trafic d'armes, de carburant, de pieces rares, etc... En fait, cette ville est séparée en deux, d'un côté il y a le conseil des shamans qui font la loi sur le site, et de l'autre les rebelles. A la tête des rebelles on peut trouver Fenril, un ami de longue date de Lady Lindwyrn. On m'avait brièvement brossé les détails de cette histoire, mais le principal restait de m'amuser un peu. Un téléporteur m'amena jusqu'a l'autoroute de Bhukam, ou je pus m'arrêter dans le quartier de courses Jawal. Ces gens sont assez étranges. Ils aiment se mettre de la peinture sur le visage, boire, et surtout dormir. Je n'avais jamais vu dormir autant une espece de vie. Nous les myriaths dormons tête a l'envers. C'est beaucoup plus saint pour nous. Mais eux se couchent sur des lits comme s'ils mourraient, tous les soirs. Arrivé au bar Jawal, je commandais au serveur un nectar aquatique. Il me regarda avec de grands yeux tous ronds. A ma droite un tas de déchets bougea. En réalité il ne sagissais pas d'un tas de déchets mais d'un Jawal avec une tête amusante, le serveur l'apella en lui disant qu'il avais assez bu et qu'il devrait rentrer chez lui. Le dénommé "Aile Vraie" releva la tête, redressa son bandana orange, et dit dans un langage relativement incohérent :
-"Paj dju tou ! qwa qwa mwah mon gah tzai qui jzui ? In ?"
L'homme se leva, manqua de tomber et me tapotant l'épaule, avec maladresse
-"Z'gah la y sait pitet qu'jezui El Wray !"
Sans faire attention au bonhomme je demandais un menu pour commander quelque chose a boire, en décidant d'aller a l'étage ensuite afin de me débarasser de l'épave. Après quelques minutes de réflexion je commanda une boisson, un TGV, il fallais bien prendre quelque chose, ne conaissant aucun des nectars Jawals. Peut être du nectar de rose du désert...
Il me servît, et l'autre El Wray gesticulait dans tous les sens, en criant :
-"Cul Zec ! Cul Zec !!"
Sans faire attention je vidais completement le verre, comme le voulais la coutume Jawal (merci les guides touristiques).
Ma gorge me brûlait, comme si j'avais bu du feu liquide, mon estomac me lançait, mon coeur battait le tambour dans ma poitrine; Et l'autre capable de se fiche de moi plutot que de m'aider ! Un pays de fou ! Ils avaient dû laisser les épines avec un jus de cactus ce n'étais pas possible autrement ! Mes jambes se ramollirent un peu, et je me sentais partir... Sans comprendre pourquoi, je me suis mis a rigoler comme une bidasse de Piro Piro chatouillée sous les pieds. Aussitôt, sans comprendre pourquoi, je demandais un nouveau verre, et encore un et encore... El Wray et moi nous retrouvâmes à l'étage affalés sur des coussins comme un élan qui aurait chargé dans un caillou. Nos propos étais incompréhensibles, pourtant je m'amusais bien, entre deux vomis. Finalement c'étais un chic type, d'ailleurs il m'invitais a finir un godet dans sa maison. Je pouvais pas refuser dans mon état ! Un état de folie extrème, je ne comprenais même plus ce qui se passait autour de moi...
Le lendemain je me réveillais torse nu, allongé a côté d'un El Wray qui ronflait encore. La mémoire peinait a me revenir et un mal de crâne horrible me prenais. Je regardais le jawal, une barbe naissante, un visage assez marqué... Son torse nu dévoilait des cicatrices, sans doute des coup de bouteilles ou de couteau... Plus bas je réalisais qu'il était en caleçon. Je me sentais un peu gêné, alors détourna mon attention vers son bras gauche. Il portait un bracelet brillant, dans la pénombre et dans mon chaos mental, je peinais a l'observer. Puis je réalisais que je possédais le même, et enfin je me rendais compte qu'ils étaient attachés l'un a l'autre par une chaîne en acier. Paniqué je regardais les menottes pendouiller a mon poignet droit, en me disant que si l'on me voyait, j'étais fichu. Mon ventre gronda. Les problèmes allaient devoir attendre. comme tout Jawal qui se respecte, il devait avoir un garde manger. Je prenais El Wray dans mes bras musclés, traversa la chambre en quête d'une cuisine. Je pus apercevoir la robinetterie compliquée en remarquant qu'elle aboutissait sûrement a un robinet ! Arrivé tout exité dans la cuisine, j'entrepris d'ouvrir le frigo, laissant bêtement Le Jawal traîner par terre, celui ci grognant un peu. La lumière envahit la piece, me laissant la vue sur l'intérieur du frigidaire. Il y avais un radis. Un seul. Enervé, je pris Le Jawal et le plaqua contre le mur, lui lancant quelques baffes pour le réveiller.
-"A MANGER !!!!"
-"Hein que quoi ?!"
Il se réveilla péniblement, m'observant de haut en bas. Je ne sais pas si lui se souvenait de moi, mais en tout cas il me rétorqua :
-"J'ai pu rien, viens chérie on a au "Ma queue Don Hald".
Sûrement un encart publicitaire, drôle de surnom au passage...

Chapitre 8- Ruelles

Une fois rassasiés dans un restaurant piteux, nous entreprîmes de faire couper la chaîne qui nous avais attiré quelques regards de travers par les gens que nous avions croisés. El Wray, de sa musculature imposante, tenta ardemment de la briser avec sa poigne. Rien n'y fit. Pas même la scie, ni le chalumeau, ni l'urine, ni les réacteurs d'un slider. Aucun moyen de couper cette chaîne. Le brocanteur Jawal nous dit qu'il y avait un moyen, mais qui coûtait 2000 Kins. Malheureusement nous n'avions pas cette somme sur nous. Restait les courses... El Wray me traîna dans son slider, ressemblant a une petite fusée. Arrivés sur la piste, je me retrouvais le bras pendu au volant, allongé sur El Wray. Déja la course démarrait, La voix des shamans retentissait :
-"Jear, Kheo, Vier, Jawal !!"
Le slider poussa d'une force incroyable, je fut enfoncé dans le ventre d'El Wray qui avait contracté ses abdominaux, s'y attendant. L'accélération du slider léger du Jawal était incroyable, jamais je n'aurais vu cela de ma petite vie de Myriath ! La course se déroulait sur un circuit hors du commun, Torrent de lave. Plusieurs opposants se vidaient des chargeurs entiers dessus, nous laissant l'avantage de la premiere place. Les furies volaient de partout, et un Myriath lança une furie suprême : Le sacrifice du dragon. Nous vîmes le malheur s'abattre sur nous. El wray me demanda de jeter un oeuil a l'arriere, un sourire aux lèvres. Paniqué je regardais derrière lui. Un oeuf gros comme ma tête étais posé sous verre, dans un écrin de soie. Le dragon en rase mottes flaira l'oeuf, puis fit demi-tour. Le jawal explosa d'un rire tonitruant dans ce petit espace confiné. J'avou que des frissons m'avaient pris... Cet idiot n'avais rien dit pour me faire peur ! Quel imbécile ! Au troisième tour, toujours a la première place, El Wray s'ouvrit une canette et s'alluma une cigarette tout en conduisant avec les genoux... Drôle de monde... A l'arrivée, nous recûmes les 2100 Kins promis. Nous pûmes nous libérer de cette chaîne enfin, et réalisâmes que derriere ces liens de métal s'étaient enchaînés une amitié. Depuis ce jour la, je traînais souvent a Bhukam. El Wray me présenta a Fenril, le chef des rebelles. Habillé de cuir, les cheveux au vent, une souris sur l'épaule... Tout de prestance, il luttais contre le conseil des shamans et le trafic qui avais lieu a Bhukam. Il n'engagais que des Jawals evidemment. Mais des amitiés avec les peuples étaient les bienvenues, surtout par les temps qui couraient. Les longues ballades dans les quartiers pour rendre services postaux a Fenril m'avais amené a rencontrer tou un tas de gens. La plupart étant surtout... Des gros cons. Des traficants d'arme, de drogue ou encore de demoiselles; La ville était remplie de cette vermine. On me proposa plein d'artéfacts rares et surtout illégaux, comme de la peinture dimensionnelle par exemple, pour faire des trous noirs sur la piste... Au final je passais le plus clair de mon temps avec mon ami El Wray au bar, observant ce monde cosmopolite... Toutes les races allaient et venaient dans ces lieux de vie qui, aux premiers abords, renssemblaient a un havre de paix, comme Nébula. Mais l'envers du décor étais bein sombre. Ayant beaucoup d'affinités avec mon ami Jawal, il me fit un double de ses clefs d'appartement. La surprise me prit au moment ou il me tendis les clefs brillantes argentées. La figure fendue en deux jusqu'aux oreilles, il me lança :
-"Comme ça tu rempliras mon frigo"
C'était agréable de voir comme on pouvait compter sur les gens.

Chapitre 9- Nouvelle écurie

C'est par hasard après la douche que je remarquais que El Wray étais circoncis. Ainsi, les Jawals aussi avaient des cultes religieux. Loin des cultes a la gloire des dragons ou l'on doit marcher dans des braises, eux s'infligeaient, a la naissance ce morceau de peau en moins. Plus ça allait, et plus je trouvais ce monde bizzare. Les temps étaient un peu obscurs a Bhukam. Je ressentais un peu de nostalgie, et du mal du pays. L'envie me prit de repartir pour le Vere Selen. Après quelques brefs au revoir au Jawal dépité, je reprenais les commandes du slider que j'aimais tant... A mon arrivée, rien n'avais changé. Ce lieu était presque sans vie. Triste. Le barmen étais un vrai imbécile, il n'étais même pas capable de me donner une bière... Les gens manquaient dans le Vere Selen. Je n'avais pas envie de retourner voir ma mère. Je me faisais a l'idée que j'avais mon indépendance pour une fois. Le vent agitait mes cheveux. Milles dragons ! Je regardais avec stupeur dans mon miroir la tignasse de cheveux qui ornait mon visage... Ca devait faire au moins 80 lunes que je n'avais pas coupé mes cheveux ! Je devais aller chez la coiffeuse. Sur la proue résidentielle, justement, il y avait une coiffeuse aux grands mérites. Les cheveux longs, elle me demanda d'abord de l'argent. Encore une femme économe... Sans attendre je lui présentais quelques Kins. Elle fit la moue, puis m'expliqua que les coupes de cheveux s'achetaient en areus, non en Kin. Obligé d'aller chercher de l'argent une fois de plus, chez ma mère... La bourse prise puis donnée m'offrit le luxe d'une mgnifique coupe "masamune". Une jolie et longue queue de cheval et deux longues mèches a l'avant, le tout d'une couleur violette très pâle. La gloire et les filles m'attendaient sûrement !! En parcourant vivement les coins du Vere Selen je remarquais qu'il n'y avais pas un chat. L'ennui me reprenais tout a coup. Pour lui lutter, j'envoya quelques messages sur les canaux généraux afin de demander une écurie pour m'amuser un peu. La première a me répondre fut Harmonie', une piro piro un peu agitée qui ressemblait a une poule. Aussitôt elle me demanda d'aller sur la proue résidentielle afin de me présenter quelques membres. 3 membres seulement étaient présents. J'étais un peu déçu mais cela me faisait de la compagnie. Dalec, Nadx et Harmonie' elle même étaient présents. Apres un bref salut je reçut mon insigne de Funny-team, l'écurie crée par Harmonie'. Les choses s'annonçaient bien pour moi !

Chapitre 10- La chef

Je voyais devant moi le poulet agiter les ailes en m'expliquant que les rénunions d'écurie se dérouleraient dans le panthéon Myriath. Cela m'enchantais. Je discutais beaucoup avec les membres, Mais surtout a la chef. Harmonie' était une plume, légère et innocente a mes yeux. Je l'appréciais beaucoup et notre amitié s'engagea très vite. Les mots qu'on échangeais étaient des flux de chakra que l'on percevait tres bien. Quelques plaisanteries, quelques poèmes, quelques disputes parfois nous liaient d'un lien fort. C'étais le temps ou je me sentais bien avec elle, on allais sur les mêmes circuits, dans les mêmes courses, on se suivait, on se taquinais... Quelques jours seulement après mon engagement, je me balladais sur la poupe de course, seul. Un grand zhuu entièrement équipé de l'armure noire de l'arcadia s'apellant Dark Vador m'interpella soudain, bien que je ne le connaissait pas :
-"Dégage de ma vue toi, Les funny-teams ne sont pas bien vus ici, tu diras merci a Harmonie"
Calme, je ne répondais pas a la provocation. Je passais mon chemin et transmis un message a Harmonie' lui expliquant la situation. Elle me répondit que ce zhuu avait sale caractère, bien qu'il soit très fort, il étais le membre de l'écurie la plus puissante du monde. Les Starfighters. Harmonie' m'en racontais tous les jours sur eux. Son histoire elle et un zhuu, Zhuuman, des guerres contre les Starfighters qui restaient verbales; parfois mêmes violentes sur les courses. Elle étais empreinte de tristesse et de mélancolie. Elle même avait aimé ce Zhuuman. Apparemment, il l'aurais laissé tombée 3 mois après leur rencontre amoureuse. Sans lui donner de raison. Sans le connaître je commençait a le haïr, pour la voir soudain dans cet état la, et mon âme de myriath voulait en savoir plus. Je croisais souvent quelques Starfighters en course, mais eux ne me connaissant pas, il ne m'attaquaient pas. Du moins ne s'acharnaient pas sur moi. Sauf peut être une fois ou deux Dark Vador qui s'amusait a détruire mon slider avec son laser, cette attaque n'étant pas mortelle dans la plupart des cas car la magie des cicuits faisaient réapparaitre le pilote et son slider en parfait état quelques instants avant l'explosion, au prix de précieuses secondes... Je me doutais bien que cette amitié avec Harmonie' allait aboutir. Un soir, la piro piro me dévoila ses sentiments...

Chapitre 11- Bonheur de bonne heure

Equipé d'un casque audio, je pouvais parler et entendre les membres de l'écurie a toute heure de la journée, passer du temps ensemble a faire des courses 9 tours sur un circuit piro aux odeurs alléchantes... Ma place étais la, parmi eux. Je me sentais tellement bien, et, tous les soirs, Harmonie' et moi avions un rituel. Nous allions au restaurant, nous servir boissons sucrées et repas gastronomiques... Après cela nous rentrons dans mes appartements, entièrement las. L'absence de lit ne dérangeais pas la piro. Un fauteuil lui suffisait pour dormir, bien qu'elle râlait que je ne soie pas a ses côtés. Mais je refusais de prendre la position du mort une fois de plus, bien que l'envie me prenais parfois de la rejoindre pour la serrer dans mes bras. Le lendemain elle partait des heures avant mon réveil, se changer, se laver et courir dans les courses endiablées du matin. Personnellement, jamais je n'aurais sacrifié mes grasses matinées... Les courses ne manquaient pas d'entrain, aussi, je passais au niveau 35 très rapidement. Harmonie', elle, étais déjà au niveau 42...
Je me mis a étudier les différentes armes possibles a équiper sur un slider. Les trois armes basiques, mitrailleuse, lance disques et traqueur ne me convenaient pas. Je convoitais le laser, mais il n'étais équipable que par un Jawal ou un Zhuu.
Venait au niveau 45 un lance missile surpuissant. Beaucoup de dégats, cela me fis trépigner d'impatience... Mais pour lors je devais me contenter de ma mitrailleuse !

Chapitre 12- la faim de la fin

Je discutais beaucoup avec Harmonie', notre amour n'étais pas bien vu sur la canopée, bien que le sang mêlé existait déjà. Elle étais compliquée. Beaucoup de gens la provoquaient, et malgré mes ordres incessants, elle ne cessait de leur répondre. Beaucoup de malheur la suivait. Et comme les malheurs n'arrivaient jamais seuls, elle rabattait la plupart du temps sa rage sur moi. Au début cela ne me gênais pas. Mais a la longue, je me pris a trouver cela insupportable. Des longues explications ont été nécessaires, et comme dans toute belle histoire d'amour arrivèrent les problèmes. Elle ne m'aimais plus. Cela me fis perdre la tête, et, dans un élan de rage, quittais l'écurie pour ne plus jamais revoir cette Piro menaçante. A présent elle devenait mon ennemie... Et ses coéquipiers aussi, par la même occasion. Au niveau 39 j'étais seul. J'effectuais les courses avec toute la rage qui m'étais donné, et les places première faisaient leur apparition. J'étais devenu un pilote expérimenté. Mais malgré mes titres gagnés, je n'étais pas heureux, seul. El Wray étais souvent absent, il avais trouvé une jawal assez mignonne et me suppliais de ne pas entrer chez lui lorsqu'une cravate ornais la poignée. Généralement, de drôles de gémissements émanaient de la pièce. Etais-ce normal ? J'avais un peu peur de sa colère alors je me décidai a ne pas entrer. A Nebula, j'ouvris mon communicateur et lança un appel de recherche d'écurie. Une dénommée Cléopâtra me répondis. Les affaires reprenaient !

Chapitre 13- Exaltant Exalight !

Les échanges furent brefs. Je demandais a la jeune jawal qui étaient présents dans l'écurie. Zyrys et Zorny furent des noms qui me marquèrent. Deux Zhuus que j'avais croisé en course. deux niveaux 66 redoutables. Aussitôt des ressemblances me frappaient entre eux et certains Starfighters. Gêné, j'envoyai déjà un message a la belle Myriath :
-"Je suis désolé, certaines personne de l'écurie ne voudrons surement pas me voir..."
-"Donne moi des noms, je pourrais t'aider a régler ces petits problèmes !"
-"Il me semble que Zyrys et Zorny ont une dent contre moi du fait de mon appartenance a la Funny-team"
-"Zyrys est a côté de moi, et il t'assure qu'il n'y a jamais eu aucun problème. Nous ne faisons pas de rapport entre la conduite des gens et leur historique d'écuries. Si tu es toujours intéressé par ma proposition, poste un C.V de course sur le site web !
http://spaceracers.driveboards.com"
Cela m'extasia. Un site web particulier rien que pour l'écurie ! Super ! Aussitôt je déposai ma candidature et une photo de moi et mon slider, avec des hisoriques de courses.
Un membre dénommé Philosophus me contacta. Il voulait un entretient audio. Après quelque minutes de stress, je connectais mon casque au sien.
-"Les sages vont décider de ta prise ou non au sein de l'écurie. Pour ma part, c'est bon. il n'y aura aucun souci normalement, et c'est assez rare de trouver un niveau 40 sans écurie... Reste ton entretient avec Zorny qui devrais te contacter sous peu afin de connaître les bases du problème. Cela n'est pas de mon ressor. En attendant, j'ai tout de même les bases de conduite et les règles relatif a l'écurie. Tu es prêt ?"
Je répondais par l'affirmative. Je trépignais d'impatience a m'entretenir avec tous les membres, soit plus d'une dizaine !
Il déblatéra pendant une vingtaine de minutes, m'expliquant les quelques règles de l'écurie, a savoir ne pas répondre aux provocations, toujours prévenir un sage, et quelques autres trucs sur le savoir vivre. Décidé, je lui affirmais qu'il n'y aurais jamais aucun problème avec moi !

Chapitre 14- Nouveau et Renouveau, Belle et Rebelle !

Ce soir la, après m'avoir testé sur quelques circuits, avoir cassé la croûte, Philosophus étant un sage de l'écurie m'annonca que j'étais apte a disposer du Mumble. Ce logiciel se connecte directement sur le casque audio, il n'y a juste qu'a entrer dans un salon, et discuter. C'est en entrant sur le Mumble des SpaceRacers que j'ai fait la connaissance de Shadow, devil-man et de Kromiix. Ces braves discutaient déjà d'une course sur laquelle ils partaient. Je voyais avec quelle détermination ils choisissaient anti-furies, sliders et les partage de leurs expériences sur certains circuits, ainsi que l'attitude de certains pilotes adverses. Une aura de confiance régnait sur le salon. Mon arrivée ponctuée par un message de bienvenue de Philosophus me fit devenir le centre de l'attention générale. Tout le monde s'agita.
-"Eh j'espère que tu connais la coutume, faut venir sur Mumble en string la premiere fois !" Me cria Shadows l'air amusé.
Des séries de taquineries suivaient, ce climat bon enfant me touchait au coeur... Enfin un endroit ou j'allais m'amuser.
Les deux, Shadow et Kromiix s'entendaient parfaitement bien, ils se chamaillaient, se taquinaient, ou embêtaient tout le monde avec amusement, toujours arbitré par Devil-man. Commençaient alors les présentations. Je leur expliquais que j'étais un Myriath lvl 40 pas très doué pour alors mais que je fesais beaucoup de progrès ! Les membres m'écoutèrent puis continuèrent de me taquiner. Je partais en course avec eux, pour leur montrer de quel bois je me chauffais.
Plus tard dans la soirée, Zorny me pris dans un salon privé.

chapitre 15- Les ailes du zèle

Le dénommé Zorny me questionnait ardemment. Si je savais ne pas répondre aux gens, si j'avais une bonne conduite de slider, si je savais faire des crèpes... Toutes ces questions relativement importantes lui ont prouvé ma bonne foi. Finalement, rien a voir avec les Starfighters...
Beaucoup de courses m'attendaient afin de poursuivre le but que je m'étais fixé, comme la plupart des membres de l'écurie : Atteindre cet arcadia si cher aux yeux de mon père ! Je profitais d'un moment de blanc pour expliquer a tous d'ou je venais. Ils m'écoutèrent et me dirent que c'est une histoire qu'il faudrais écrire. Mais je suis bien trop fainéant pour cela.
A Nébula, les carburants coutaient de plus en plus cher. La Hëlinna, le carburant myriath composé de larmes de nuages et de poussiere d'étoile, commençait a me peser au niveau du portefeuille. Un contourné suffirait. C'est comme cela que je pris le chemin d'akwa tika, le village des piro piro ! Je pris le téléporteur, fis un détour par les délires Zakwatiks et arriva enfin a l'îlot de vie, une île composée uniquement de bouées et de plastique en tout genre très coloré. Je m'étais habitué aux couleurs fades de Nébula, a tel point que les briques en plastique rouges me sautaient aux yeux. Je garai mon slider, et glissais un bonbon a la menthe sous mon éssuie glace, comme le veux la coutume, comme ca les policiers piro piro ne feront pas attention au véhicule. Je mis le premier pied sur une bouée. Elle tangua, comme happée de vie, pourtant la mer d'huile ne laissais entrevoir aucune vague ! Je dus me résoudre a utiliser une fois de plus mes ailes. Quelques nains de jardins sautillants m'accueillaient avec des colliers de bonbons en forme de fleurs. Un peu gêné par un si gentil présent, je m'accroupissais pour atteindre le piro piro habillé en bleu, avec des ailes de chat. C'est alors qu'apparut un ignoble monstre !!! Un corps svelte, des ailes comme les miennes mais en taille réduite, une tête ressemblant a s'y méprendre a un poulpe, et pour arme un balai gigatesque !
Ni une ni deux je me relève en bombant le torse, le piro piro qui étais en train de me mettre un collier se retrouva catapulté dans l'eau ! Avec un borborygme affreux, le monstre se cabra, gesticulant dans tout les sens, il se tourna vers moi, et je lut dans les yeux globuleux du monstre la peur... Un triple backflip retourné salto avant sextuple 360° mis K.O le monstre. A terre, il proféra une indignation :
-"Mais vous êtes pas bien oui ?!?" Dit la somptueuse myriath en enlevant le poulpe de sa tête, avant de le rejeter a l'eau
-"Excusez moi, gente demoiselle, je vous ai pris pour un monstre"
-"Toi y'a pas de doute tu sais parler aux femmes..."
De fil en aiguille, je parvint a cerner le personnage. Ainsi donc elle s'appelait Cheebi' et avais été attaqué par l'immonde bestiole alors qu'elle remettais a la mer la poussiere de caramel échappé d'un cornet de chichis. Elle bossais la a mi temps au restaurant piro piro. De magnifiques yeux brillants se braquèrent sur mon uniforme. Elle en resta bouche bée.
-"T...Tu...T'es SpaceRacers ???" S'exclama-t-elle en voyant mon blason acrroché a ma pointrine. Je bombais le torse.
-"Oui ma petite dame, je suis entré hier dans l'écurie !"
Elle aussi en faisait partie. Quelle coïncidence ! La belle jeune dame me présenta donc le pays. Tout en finesse, je me suis pris a observer ses gestes fluides et ses courbes parfaites. Je la scrutais de bas en haut, en focalisant sur ses plus beaux atouts féminins... Quelques secondes défilèrent ou elle me regardais dans les yeux. Quand je le remarqua, j'essaya de me justifier.
-"Aeuh Glbxw..."
L'eau d'akwa tika est froide. Mais mon dieu... Quel caractère !! Cette femme me plaisais.

Chapitre 16- l'ouïe d'un oui

Elle étais habituée de conduire sur les circuits piro-piro, bien qu'un sang purement myriath coulait dans ses veines ! Elle aimais la musique, l'art, et par dessus tout les grotesques sucreries Piro. Cela étais d'ailleurs étonnant qu'elle soit si fine. Mais ce bar étais toujours moins piteux que le "Ma Queue Donald" Jawal ! Elle avait pour but de devenir une des meilleure pilote entre les quatre mondes, mais pour l'instant c'étais pas encore trop ca... Fainéant, je décidais de passer la nuit chez Cheebi'. Elle habitais dans les quartiers résidentiels sur l'îlot de vie, et possédais un superbe appartement en pain d'épices. Le soir même il y avais un concert sur l'îlot de course. Deux membres de l'écurie SpaceRacers étaient d'ailleurs les piliers du spectacle. Vers 20h sur Akwa Tika le soleil se cachait derrière les flots. Ce qui m'étonna d'ailleurs, a Nébula il devait être pratiquement a son zénith ! La belle myriath s'enveloppa dans un manteau rouge, et rabattis sa capuche sur sa tête.
-"J'espère que tu n'es pas le grand méchant loup !"
Je ne compris pas. Avant que je pus exprimer mon désarroi, des concombres sautaient dans les airs, avant de se désagréger. Des feux d'artifice !
L'estrade en forme de crabe étais surmontée de grandes enceintes, reliées a des anguilles pour les faire fonctionner a l'électricité. Une toute petite Piro et une belle Jawal chantaient a tue tête une chanson qui me rappelais vaguement le sage Zorny... "A bougeudeflish a bougeudeflash ! And Bougeudeflish and bougeudeflash !"
L'accompagnement sonore étais interprété par un Zhuu en extase. Il maniait a la perfection une superbe guitare électrique de technologie avancée, ressemblant plus a un synthé. Le concert dura jusqu'a minuit. Des verres d'alcool d'ours en guimauve tournaient, et ma tête avec.
Exténués nous rentrâmes chez Cheebi'. Sans prendre la peine de me déshabiller, je m'étala sur un tapis au seuil du lit de cheebi', en cachant mes poignets de peur qu'il m'arrive la même chose qu'a Bhukam !

Chapitre 17- Matin qui matte hein ?

Je me réveillais nu dans le lit de la belle. Aucun souvenir de la veille, et un mal de crâne révoltant. Assez surpris qu'elle ne soit pas a mes côtés, j'allais me lever quand la porte s'ouvrit sur une Cheebi' en tablier, un grand plateau dans les mains!
-"Coucou mon Cricri ! Alors, du café ou du jus d'orange ?"
De stupeur, j'entrouvris la bouche pour exprimer mon désarroi mais rien ne sorti, jusqu'a ce que je me résigne a fermer la bouche comme un poisson dans son bocal. Affamé, j'englutis tout ce que je pus jusqu'a m'en déchirer la panse, sous l'oeuil amusé d'une Cheebi' occupée a regarder sa boite mail en même temps. J'allais embrasser la Myriath sans me soucier de ma nudité quand la sonnette résonna dans tout l'appartement. Conscient qu'il ne fallait pas que l'on me voit dans cette tenue je m'habillais rapidement, laissant le temps a Cheebi' d'ouvrir la porte aux visiteurs. Les deux chanteuses de la veille étaient la.
Severne la piro sautait dans tous les sens, et lorsqu'elle prit la parole, une voix presque masculine retentit.
-"On s'est dit que cela serait sympa de passer avec Kimï !"
Comme des femmes normales elles déblatérèrent pendant des heures, passant du spectacle de la veille aux tendances de vernis a ongles comestible en passant par les soldes sur les moufles d'été.
Elles me remarquèrent alors que je saisissais Cheebi' par la taille. Elle me repoussais gentiment en me grondant.
-"Vilain" avait-elle simplement prononcé.
Je ne comprenais pas le sens de tout cela, alors je fis passer cela sur le compte d'une nuit agité ou j'aurais pris toute la place dans un lit 7 places... Il faut dire que son appartement est grand, mais pour un Myriath comme moi...
Les deux chanteuses me bombardaient de questions sur ma nouvelle venue dans l'écurie, je répondais le plus simplement possible, tout en restant assez fier de mon grade. Le soir même, un tournoi allait avoir lieu. Il fallait que je leur montre de quoi j'étais capable !

Chapitre 18-Tournoi du désarroi.

Maëtel, intendante des tournois. Je lui parlais brièvement sur les règles d'un tournoi, avant de me faire tendre un badge, certifiant que j'accèdais a la salle d'attente. A l'intérieur de mon slider, mes écrans d'affichage me montraient les pilotes inscrits aux courses du tournoi. Kimï et Zyrys, étaient au rendez-vous, Langoustine, Cure-Dent et Orangeade aussi. De drôle de pilotes que je n'avais pas encore rencontré... De grandes lumières surprirent ma vue habituée à l'obscurité. Dans un crissement agonisant, le métal lourd de la porte s'ouvrait lentement. Il gémit quelques secondes, laissant apparaître le circuit myriath, la terre de l'exil. Avant que je puisse regarder mes niveaux, la voix des anciens retentissait dans mon cockpit. Lancé a pleine vitesse, mon slider virevoltait entre les virages, parant ces quelques rochers géants, traversant ces rangées tranchantes, m'amusant à compter les mouettes et observer les nuages... Soudain, Zyrys me dépassait, non sans un clin d'oeuil Zhuu (il se fait en agitant les ailes, chose que piro et jawals doivent faire avec les yeux). Et déchirant le ciel, des météorites apparurent, détruisant le slider de Zyrys ! Une invocation aux météores. Les jawals est un peuple constitué de quelques chamans, qui savent décrocher des météorites de leur orbite, et visiblement, un jawal semblait s'en donner a coeur joie en ce moment même... Oubliant même l'hypothèse que cela vienne de Kimï, mes idées convergeaient pour Orangeade. Je regardais dans mon rétroviseur. Kimï et Zyrys prenaient de lourds dégats a l'arrière. Mes trajectoires déviaient malgré la puissance de mon slider, les tirs de mitrailleuse m'obligeaient de sérieuses manoeuvres. Je regardais a nouveau mon rétroviseur, ne voyant que Kimï qui peinait a s'échapper de la portée meurtiere d'un pilote expert en visée. Ce pilote, je l'avais déjà croisé. Un amical piro piro, s'appellant Zizidro. Ses tirs de mitrailleuse causaient d'importants dommages collatéraux... Tout en faisant une grimace, j'observais bêtement le gâteau gigantesque venait s'écraser contre mon pare-brise ! Langoustine... Mon slider se reconstituait lentement, laissant passer Zyrys et Kimï de justesse, jusqu'a ce qu'un Zizidro concentré bute dans l'arriere de mon slider ! Pris au dépourvu, je gagnais une bonne vitesse très rapidement. Passant la vitesse, je concentrais ma conduite jusqu'a l'arrivée. Zyrys et Kimï étaient déjà passés depuis quelques secondes lorsque j'arrivais a terminer ma course.


Dernière édition par Crimien le Jeu 9 Sep - 22:13, édité 5 fois (Raison : implantation chapitre 18 (spéciale Cheebi'))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crimien.skyblog.com
cheebi

avatar

Messages : 1477
Points : 15506
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 33
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Neraskël   Lun 12 Juil - 18:26

Yes!!!ze retour!je vais pouvoir rejouer à la fan déchainée \o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neraskël   Lun 12 Juil - 21:47

Sacrée histoire tout ça study
Revenir en haut Aller en bas
Ginox

avatar

Messages : 22
Points : 13472
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 22
Localisation : 62

MessageSujet: Re: Neraskël   Lun 12 Juil - 22:14

C'est clair ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://starfighters.forumactif.org
Crimien

avatar

Messages : 284
Points : 14223
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 24
Localisation : Bretagne (29)

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 1:21

Owi Vénérez moi <3
Tout cela n'est pas fini mes amis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crimien.skyblog.com
Zyrys
Admin


Messages : 540
Points : 14664
Date d'inscription : 24/03/2010
Age : 29
Localisation : La Ciotat

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 1:54

Yooooooooo, le retour de Nëraskel!!!
Mais alors la, j'ai pas tout lus pour l'instant, mais tkt je louperais pas une ligne^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://facebook.com/zyrys
philosophus
Admin
avatar

Messages : 598
Points : 14871
Date d'inscription : 25/03/2010
Age : 54
Localisation : pamiers (ariège 09)

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 6:11

franchement crimien j'adore ta facon d'ecrire .....et je dirai meme plus continu et publie le ce serait une premiere pour la canopée un roman sur exalight....je serai ton premier acheteur.....

_________________



Philosophus, myriath lvl 66
Klorg, zhuu, lvl 66
Rinpoché, jawal, lvl 66
Globul, piro lvl 66
Kisuisje,pirote, lvl 10
Grand sage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorny



Messages : 1278
Points : 15412
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 8:26

C'est cool Crimien, tu as de réels talents de conteur. GG!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 11:25

Mon passage préféré?Celui ou je suis dedans bien sur lol!

En fait pour dire la vérité j'aime bien le passage quand tu es chez les jawalls avec El Wray ,c'est très drole je trouve.

Vivement la suite!

Je suis fan^^
Revenir en haut Aller en bas
Crimien

avatar

Messages : 284
Points : 14223
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 24
Localisation : Bretagne (29)

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 13:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crimien.skyblog.com
severne

avatar

Messages : 494
Points : 14530
Date d'inscription : 25/03/2010
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 16:00

Excellent mon Crimien mais tu ne relates pas ta rencontre avec la belle Piro Severne rencontré chez le marchand de bonbon ni tes mésaventures avec Xerax prénommé celui qui n'a pas de frein !

Allez continue à nous faire rêver !


_________________
L'esprit d'équipe... C'est des mecs qui sont une équipe, ils ont un esprit ! Alors, ils partagent ! (Coluche)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zyrys
Admin


Messages : 540
Points : 14664
Date d'inscription : 24/03/2010
Age : 29
Localisation : La Ciotat

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 17:28

Hi Hi Hi, il ne peux pas la @rlater, ca vire dessuite au interdit au moins d# 18 ans^^
Coquine cette Severne .)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://facebook.com/zyrys
cheebi

avatar

Messages : 1477
Points : 15506
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 33
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 18:47

Si si je veut toutttttt savoooiiirrrrrrr!!!\o/
Zyrys ferme les yeux lool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimien

avatar

Messages : 284
Points : 14223
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 24
Localisation : Bretagne (29)

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 20:57

Je t'avais promis de te faire apparaître un poulpe sur la tete et un balai a la main cheebi \o/ Pas décue hein ?!? XDDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crimien.skyblog.com
cheebi

avatar

Messages : 1477
Points : 15506
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 33
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Neraskël   Mar 13 Juil - 21:07

Yeahhhhhh\o/ me suis faite avoir au début quand tu me décrivais comme un monstre XD!!tu te rattrape bien par la suite^^j'aime bien ta vision de...MOI \o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neraskël   Dim 18 Juil - 14:50

As quand la suite ^^ Rolling Eyes Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Crimien

avatar

Messages : 284
Points : 14223
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 24
Localisation : Bretagne (29)

MessageSujet: Re: Neraskël   Lun 19 Juil - 12:02

la voila Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crimien.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neraskël   Lun 19 Juil - 16:13

Shocked ou ça?lol
Revenir en haut Aller en bas
cheebi

avatar

Messages : 1477
Points : 15506
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 33
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Neraskël   Lun 19 Juil - 18:06

Yeahhhhhhhh!!!excellent Cricri^^!peur de te retrouver menotté à moi??loool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crimien

avatar

Messages : 284
Points : 14223
Date d'inscription : 18/04/2010
Age : 24
Localisation : Bretagne (29)

MessageSujet: Re: Neraskël   Jeu 22 Juil - 13:40

C'est qu'un truc sorti de mon imagination, je sais que tu es éprise de Kènpachi, mais je vais quand même te faire passer pour ma copine \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.crimien.skyblog.com
Zorny



Messages : 1278
Points : 15412
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Neraskël   Jeu 22 Juil - 18:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheebi

avatar

Messages : 1477
Points : 15506
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 33
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Neraskël   Jeu 22 Juil - 19:24

Nan nan nan!!c'est de Zozo que je suis folllllleeeeee XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorny



Messages : 1278
Points : 15412
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Neraskël   Jeu 22 Juil - 22:44

Yeahhhhh. I wanna get Ma Cheebi flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cheebi

avatar

Messages : 1477
Points : 15506
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 33
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Neraskël   Sam 31 Juil - 5:10

Hannnn!!que je suis impardonnable mon ZOzo...je n'avais même pas vue ta réponse...que de temps perdu

Cricri....je m'impatiente.....et en plus,tu pars en vacances,tu aurais franchement pu nous mettre une suite avant de partir là....je suis vraiment mais vraiment pas contente....le fouet va sortir...ATTENTION



PPPFFFF quiche que je suis,je n'avais même pas vue quand tu avais posté la suite XD!!écrit le nous quand tu le fait VILAIN...(et là,tu l'as compris le sens??? lol)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zorny



Messages : 1278
Points : 15412
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Neraskël   Sam 31 Juil - 19:29

flower flower OOOOOOOh ma cheebi.... flower flower ... flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neraskël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neraskël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SpaceRacers :: Partie publique :: La quéte de l'Arcadia-
Sauter vers: